La technologie n’est qu’un outil !

La Technologie n’est qu’un outil… Mais parfois un outil peut être le déclencheur pour réaliser un grand projet, voire pour relever un défi

Quand le numérique ( si l’on peut dire « canal historique » ) est arrivé, il s’est servi de deux outils pour « travailler » les fréquences, l’un pour compresser le transport (le DVB T), l’autre l’image (le MPEG 2 ou le MPEG 4) ; résultat : de 5 chaines gratuites à une vingtaine dans une qualité de rendu bien meilleure.
Le spectateur a donc bénéficié d’un + quantité (les chaines) et qualité (l’image)
La question de la nature (de la qualité ?) des contenus s’est trouvée de fait posée… mais n’a guère été traitée.
Toutes choses égales par ailleurs, les nouvelles chaines ressemblaient aux anciennes (même peut-être avec un moindre lustre)
Pourquoi ? pour de nombreuses raisons, souvent en grandes parties financières (l’investissement est lourd et le « retour » aléatoire) mais aussi probablement parce que l’équipement des ménages appelait à une certaine forme de contenu.
Il y a en France aujourd’hui environ 50 millions de téléviseurs avec un écran dont la taille moyenne oscille entre 70 et 85 cm de diagonale ; les contenus d’aujourd’hui sont adaptés à ce format.
Il importe de constater que l’on s’écarte de plus en plus de cette moyenne, à la fois par le haut (plus du tiers des écrans commercialisés cette année possèdent une diagonale bien supérieure à mètre) et par le bas(avec une accélération prévue via les tablettes)
Les contenus d’aujourd’hui ne sont pas (encore ?) adaptés à ces formats de demain (même de maintenant).
Le projet du DVB T2 peut être l’outil permettant de remettre « les pendules à l’heure »
Pour les grands écrans, il va falloir davantage aller vers le spectacle total (la 3D a alors toute sa place), quant aux petits écrans qui sont particulièrement adaptés aux formats de contenus courts et aux nouvelles manière de consommer, la mobilité (notamment en gratuit)sera absolument nécessaire.
Cette révolution des contenus est désormais à l’ordre du jour avec la venue attendue du DVB T2